Derniers articles

Devenir inspecteur de chantier : perspectives d’emploi Le rôle clé de l’inspecteur de chantier dans la prévention des risques au travail – CNESST

Introduction

Le parquet est un revêtement de sol en bois, utilisé pour embellir une pièce tout en la rendant plus chaleureuse. Cependant, il existe différents types de parquets tels que le parquet massif, le parquet stratifié et le parquet contrecollé. Savoir reconnaitre les différences entre ces types de parquets est important lorsqu’on veut faire un choix éclairé. Dans cet article, nous allons voir comment reconnaitre les différents types de parquets disponibles sur le marché.

Comment reconnaître les différents parquets ?

Le parquet massif

Le parquet massif est fabriqué à partir d’une seule couche de bois, ce qui lui confère une grande résistance et un aspect unique. Pour reconnaitre le parquet massif, vous pouvez faire la « goutte » : versez une goutte d’eau sur le parquet et observez la réaction. Si l’eau reste sur la surface, c’est un parquet massif. Si l’eau est absorbée par le bois, il s’agit alors d’un autre type de parquet.

Le parquet stratifié

Le parquet stratifié est fabriqué en collant plusieurs couches de bois compressé ensemble, puis en recouvrant la surface d’un panneau décoratif. Pour reconnaître le parquet stratifié, vous pouvez vérifier s’il y a une couche de mélamine sur la surface. Cette couche assure une grande résistance aux rayures et aux taches.

Le parquet contrecollé

Le parquet contrecollé est fabriqué en collant plusieurs couches de bois ensemble, avec une couche supérieure de bois massif. Pour reconnaitre le parquet contrecollé, vérifiez s’il y a une couche supérieure en bois massif d’au moins 2 mm. Vous pouvez également vérifier la qualité de la colle utilisée pour fixer les différentes couches de bois.

Les différents types de finitions

Le choix de la finition dépend principalement de vos préférences esthétiques et du budget que vous avez alloué à votre projet. Il existe des finitions qui permettent au bois de garder son aspect naturel, et d’autres qui permettent de le teinter ou de le vernir pour une plus grande résistance. Les principaux types de finitions sont :

  • La finition brute : c’est la finition la plus naturelle. Elle laisse le bois dans son état brut, sans ajout de teinte ou de vernis. Cette finition est particulièrement appréciée pour sa simplicité et son esthétique rustique.
  • La finition huilée : cette finition permet de donner un aspect plus naturel au parquet tout en le protégeant des rayures et des taches. Elle nécessite cependant un entretien régulier pour garder son apparence d’origine.
  • La finition vernie : cette finition apporte un aspect brillant et résistant au parquet. Elle est particulièrement adaptée aux pièces à fort passage et nécessite peu d’entretien.

Conclusion

En définitive, choisir le bon type de parquet pour votre maison dépend essentiellement de vos goûts personnels, de votre budget et de l’aspect pratique que vous souhaitez donner à votre intérieur. Gardez en tête les différentes caractéristiques des différents types de parquets, ainsi que les différentes finitions et faites votre choix avec soin.

N’oubliez pas que le revêtement de sol est l’un des éléments les plus visibles et les plus utilisés de votre intérieur, il est donc important de lui accorder une attention particulière.